• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Plus jamais ça pour la Collégiale Saint-Thomas à Crépy-en-Valois

    Sauver la collégiale Saint-Thomas de Crépy-en-Valois, construite dès le XIIe siècle, et classée au titre des monuments historiques, qui s’est effondrée en juin 2019, dans l’Oise, en Picardie.

    Collégiale
    Soutenus par Mission Patrimoine
    Collecte en cours
    Plus jamais ça pour la Collégiale Saint-Thomas à Crépy-en-Valois
    missionBernSvg
    pinMapSvgCREPY EN VALOIS
    137 950
    27 950
    43 460

    65%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : la collégiale Saint-Thomas de Crépy-en-Valois en péril, dans l’Oise

    La collégiale Saint-Thomas de Canterbury est située à Crépy-en-Valois, dans l’Oise, en Picardie. Elle fut construite à partir du XIIe siècle. Vendredi 21juin 2019, vers 3h15 du matin, l'horloge de l'emblématique ancienne collégiale Saint-Thomas s'est brutalement arrêtée : l'élévation de la première travée et certaines parties adjacentes ont cédé. D'autres éléments du bâti sont fragilisés. Plusieurs actions d’urgence ont été réalisées le jour-même et sont prévues dans les mois qui suivent afin de sécuriser l’édifice et de consolider la première voûte de la nef. La Ville s'appuie en continu sur l'expertise des services de l'État, qui apporteront une réponse architecturale et technique pour la préservation à l’identique du bâti. Grâce à vos dons, la collégiale Saint-Thomas de Crépy-en-Valois, témoin de l’histoire de la ville, sera sauvée.

    • 21 juin 2019Effondrement de la collégiale
    • Juin 2019Travaux d’urgence et de sécurisation
    • Septembre 2019Appel aux dons
    • Septembre 2020Sélection comme projet de maillage 2020 par la Mission Bern 2020

    Le lieu et son histoire : une église placée sous le vocable de Saint-Thomas de Canterbury, des ruines offertes à la ville

    La construction d’une grande église gothique, hors-les-murs de la ville de Crépy-en-Valois, fut engagée au XIIe siècle. Exilé en France, Thomas Becket, archevêque de Canterbury, visita le chantier. Assassiné le 29 décembre 1170, l'église de Crépy-en-Valois se trouva placée sous le vocable de Saint-Thomas-de-Canterbury en 1182. Plusieurs fois pillée et brûlée, elle fut l’unique paroisse de la ville en 1791. Elle ferme en 1793 suite à la suppression des ordres religieux. L’écroulement partiel des voûtes en 1799 entraine la fermeture définitive de la collégiale le 15 février 1802. Après la vente du 15 août 1805, le monument fut démantelé. Etienne-Marie Delahante, Maire de la ville, acheta la tour-clocher et la façade occidentale pour en conserver le témoignage et aussi préserver l'équilibre de la structure de la ruine. Après y avoir fait installer une horloge, il l'offrit à la Ville en 1823 ; elle fut classée au titre des monuments historiques en 1875.

    «
    Ça a fait un énorme bruit, comme un orage très proche, confie celle qui est la première, à 3h15, à avoir alerté les secours. On est sortis pour vérifier que personne n'était blessé, mais la place était déserte. Quand nous étions dehors, ça continuait à tomber par pierres.

    Yaelle, Habitante, Le Parisien, Juin 2019

    »
    «
    C'est dramatique pour la commune, s'étrangle Bruno Fortier, le maire (SE) de Crépy, visiblement affecté. Cette église, c'est un repère central. Ce qui est tombé va nous manquer.

    Bruno Fortier, Maire, Le Parisien, Juin 2019

    »

    La mobilisation : une commune investie dans la sauvegarde urgente de cet édifice emblématique

    La commune de Crépy-en-Valois a engagé le jour-même de l’effondrement de la collégiale des travaux d’urgence, de protection et de sécurisation du site. Le projet de restauration de la collégiale est aujourd’hui en cours d’étude afin de définir le plan d’action à mener pour la restauration de l’édifice. Projet soutenu par la Fondation du patrimoine et par plusieurs partenaires publics, la collégiale Saint-Thomas de Crépy-en-Valois a pris place dans le programme Plus Jamais Ca, lancé à la suite de l’incendie tragique de Notre-Dame-de-Paris, dans le but de soutenir davantage les édifices d’un péril imminent. La commune lance donc un appel aux dons afin de compléter les fonds nécessaires pour financer au mieux ces travaux très importants, dont le montant dépassera le million d’euros. La mobilisation de tous est indispensable à la sauvegarde de ce patrimoine historique de Crépy-en-Valois.

    Les partenaires

    Conseil régional des Hauts-de-France
    https://www.hautsdefrance.fr
    Conseil Départemental de l'Oise
    http://www.oise.fr/
    Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France
    http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Hauts-de-France
    Mission Bern 2020
    AXA
    Partager ce projet
    Mise à jour le 09/06/2021
    missionBernSvg

    La mission patrimoine confiée à Stéphane Bern contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous