• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Au coeur de la forêt de Tronçais s'élève la chapelle Saint-Mayeul au Brethon

    Chapelle Sainte-Marie-Magdeleine du prieuré Saint-Mayeul

    Chapelle
    Collecte en cours
    chapelle saint-mayeul - le brethon
    pinMapSvgLE BRETHON
    545
    545
    10 000

    5%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Partager ce projet

    Le projet : sécuriser la chapelle avant de lancer la phase de restauration

    Au cœur de la forêt de Tronçais, la chapelle est le seul vestige conservé d'un prieuré du XIIème siècle. Elle est dédiée à sainte Marie-Madeleine et se compose uniquement de l’abside et du chœur de l’ancienne église.

    Vouée à devenir un lieu culturel et à intégrer le circuit des églises peintes du Bourbonnais, la chapelle doit faire l'objet de travaux de sécurisation avant le lancement de la restauration des façades et de l’intérieur. En effet, côté Nord le niveau du sol extérieur plus élevé que le sol de l’édifice et la mauvaise gestion des eaux de ruissellement contribuent à l’infiltration de l’humidité sur cette partie de mur. Côté Sud l’édifice qui surplombe un jardin en terrasse doit être consolidé afin de stabiliser durablement les fondations de la chapelle.

    • Juin 2021Lancement de l'appel aux dons
    • 2022Début des travaux

    Le lieu et son histoire : une chapelle atypique, vestige d'un prieuré du XIIème siècle

    C’est dans la forêt de Tronçais, parcourue de sources et de ruisseaux, site privilégié pour le recueillement et la prière, qu’en 1189 des moines bénédictins créent le prieuré de Saint-Mayeul. Ce prieuré relevait de l’abbaye de Cluny. La chapelle, qui est le seul vestige conservé de cet ensemble,

    Le chœur, de forme oblongue, avec son chevet plat percé de trois baies plein cintre évoque l’architecture cistercienne. Les voûtes sur croisées d’ogives retombent sur des culs-de-lampe et datent du XIIIe s. La clef de voûte est ornée d’une rosace et les nervures sont composées de trois tores accolés. Une double niche creusée dans le mur de droite pourrait être la piscine et la réserve eucharistique. La chapelle conserve quelques traces de peintures murales du XIIIe s. et du XIVe s., fleurs et rinceaux très effacés.

    La mobilisation : toute une commune qui souhaite valoriser son patrimoine

    La chapelle, toujours sacralisée, s’intègre dans un projet de valorisation du patrimoine local et de développement culturel du site qui a fait l’objet d’aménagements en 2019. Des concerts et expositions peuvent déjà y être organisés. A l’issue de la restauration complète, cet édifice pourra également prétendre à être intégrée au circuit des églises peintes du Bourbonnais.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 28/06/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous