• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Calvaire de Rantigny

    Sauvegarder le calvaire de la rue Sacco et Vanzetti dont l’état endommagé nécessite une restauration complète de l’ensemble de ses éléments

    Calvaire
    Collecte en cours
    Calvaire de Rantigny
    pinMapSvgRANTIGNY
    2 940
    1 440
    1 800

    80%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : une restauration complète d’un calvaire

    Soutenez la commune de Rantigny dans la sauvegarde de son petit patrimoine de proximité.

    Le calvaire de la rue Sacco et Vanzetti, avec sa croix en bois, est implanté sur un socle en pierre de forme carrée, entouré d’une grille en fer. Les quatre faces du socle sont ornées d’une flamme. Le crucifix est en fonte de fer et un fronton en pierre surmonte et parachève l’ensemble avec sa couverture en zinc.

    Le temps ayant fait son œuvre, la croix est en mauvais état et nécessite une restauration. Le socle en pierre et ses ornements sont altérés. Le Christ est particulièrement dégradé, les pieds sont manquants. Le fronton a besoin d'être rénové, un morceau de sa corniche est déplacé et il y a nécessité de refaire sa couverture. La grille d'entourage doit également être remplacée.

    • Septembre 2020Appel aux dons
    • Septembre 2020Début des travaux
    • Janvier 2021Fin prévisionnelle des travaux

    Le lieu et son histoire : un calvaire remis en valeur au cœur de ville

    Le calvaire de Rantigny était à l'origine implanté dans l'ancien cimetière du village. Le 30 juillet 1902, Monsieur Dubuy-Raguet, Maire de Rantigny de 1861 à 1864, par lettre adressée à la commune, propose de remplacer à ses frais le calvaire de la rue d'Ars, actuelle rue Sacco et Vanzetti, aux conditions suivantes :

    "La commune mettrait à disposition de M. Dubuy la croix du vieux cimetière avec son socle et les quatre flammes qui l'entourent et il la ferait remettre en place entièrement remise à neuf à l'endroit occupé actuellement contre son mur rue d'Ars par le calvaire qui s'y trouve".

    Cette proposition est acceptée cette même année par la Conseil municipal de Rantigny.

    «
    La sauvegarde du patrimoine relève d’une responsabilité morale d’élu à laquelle il était inconcevable que je puisse me soustraire. La restauration de ce calvaire érigé il y a près de 120 ans s’inscrit donc dans cette logique de transmission du petit patrimoine local aux générations à venir.

    Dominique Delion, Maire de Rantigny

    »

    La mobilisation : un territoire soudé autour du projet

    En 2019, la Ville de Rantigny a procédé au recensement de son patrimoine architectural et historique non protégé au titre des monuments historiques et souhaite à présent s'engager dans la conservation d'un patrimoine historique communal auquel les Rantignysiens sont attachés.

    De par son emplacement dans une rue passagère et son volume, ce calvaire représente un élément visible et indissociable des abords de l'église. Sa remise en état mettra en valeur la qualité de ce quartier situé au cœur du village et récemment réaménagé.

    Les partenaires

    Conseil régional des Hauts-de-France
    https://www.hautsdefrance.fr
    Conseil Départemental de l'Oise
    http://www.oise.fr/
    Partager ce projet
    Mise à jour le 09/06/2021

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour €

      checkmarkSvg

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous